Soir d'été sur le Guadalquivir

Découvrir Cordoue un soir d'été depuis le pont romain, lorsque la Mezquita s'éclaire, relève de ces moments inoubliables où l'on reste ébloui par la beauté et la douceur de vivre de cette ville.

La Mezquita s'illumine

Cordoue le soir

Cordoue, c'est un concentré d'Andalousie, une merveille, façonnée par les califes.

Dernier rayons du soleil sur la porte de la Mezquita

On se perd avec délices dans les ruelles autour de la Grande Mosquée, à la recherche des patios cachés.

Patio cordouan

Patio à Cordoue

La porte des remparts passée, on admire la lumière qui fait flamboyer les murailles et le Real Alcazar de los Reyes Cristianos.

Les remparts de Cordoue

Real Alcazar

On joue à cache-cache entre les innombrables colonnes de la Grande Mosquée, 850 colonnes, romaines pour une grande partie, prises dans les temples alentours ou d'Afrique du Nord.

Parmi les piliers de la salle des prières

On saute d'un siècle à l'autre au gré des architectures de cet édifice imposant, cherchant la coupole de la mosquée au milieu de la cathédrale.

Coupole de la mosquée

Détail de la mosquée

Coupole cathédrale

Puis on retourne dans la lumière éblouissante du patio des orangers.

Patio des orangers

Minaret et cyprès

Minaret

La grande porte de la Puerta del Perdon résume l'histoire de la ville, de l'art musulman à l'art chrétien, des anges surplombent les arabesques.

Puerta del Perdon 2

Puerta del Perdon

On se laisse bercer par la calèche qui nous emmène loin des touristes vers des places verdoyantes et des petites rues tranquilles où résonnent les sabots du cheval gris qui trotte sur les pavés.

Cordoue loin des touristes

Place à Cordoue

Au gré des rues

Cordoue1

Au détour d'une ruelle, des ruines d'un temple romain, élégantes dans le ciel bleu.

Cordoue romaine

On flâne sur les bords du Guadalquivir dans la douceur de cette soirée d'été, admirant la ville qui s'éclaire.

L'heure des tapas  venue, on s'attable chez Pepe de la Juderia pour déguster les meilleures tapas de ce séjour andalou.

Plus tard dans la soirée, dans la fraîcheur de la nuit, s'installer sur le toit-terrasse de l'hôtel et profiter de la vue surplombant la Mezquita illuminée.

Mezquita la nuit vue de l'hôtel

J'avais gardé un souvenir ébloui de mon précédent séjour, vingt ans plus tôt avec mes parents. C'était l'automne, et la cour du Palais Viana embaumait le jasmin.

J'ai retrouvé le même envoûtement. Cette ville est un pur enchantement.

Deux adresses que j'ai particulièrement appréciées :

L'Hospederia del Atalia, calle del Buen Pastor, où nous logions. Un Boutique Hotel charmant dans la Juderia, à deux pas de la Mezquita. Je vous recommande la chambre 201 avec une jolie terrasse.

Hospedieria del Atalia

La Casa Pepe de la Juderia, calle Romero, toujours dans la Juderia. Une institution à Cordoue, des tapas de très grande qualité (il faut absolument goûter les Berenjeras à la mélasse de sucre de canne), et le service est charmant. Un conseil, réservez si vous voulez diner sur le toit-terrasse avec vue sur la Mezquita !

Mix of Cordoue

La partition