Joshua trees 2

Samedi matin, levés à l'aube grâce au décalage horaire.

Direction Twentynine Palms, aux confins de la Californie et de l'Arizona, à environ 3 heures de route de LA.

Trajet 1

Les autoroutes tentaculaires de LA étaient désertes, ce qui n'était pas plus mal pour les apprivoiser !

On the road

Plus nous avancions loin de LA, plus le paysage devenait désertique, laissant présager ce que nous allions découvrir ensuite.

Passer sur la faille de San Andreas sans nous apercevoir (heureusement sinon j'aurais été un peu stressée 😊).

On the road 2

Et commencer une ascension en pente douce vers le désert de Mojave.

S'arrêter au marché de Yucca Valley, bourgade paumée en plein désert.

Papoter avec les vendeurs de fruits et légumes, plonger dans l'ambiance et s'imprégner avec bonheur de ce nouveau monde.

Les arbres de Josué font leur apparition sur le bord de la route.

les arbres nous guident

Vous devez suivre le chemin pointé pour vous par les arbres.

C'est en s'inspirant de cette phrase du Livre de Josué que les Mormons l'appelèrent the Joshua Tree.

Joshua trees

Ils voyaient dans ce yucca géant, un homme en prière, bras tendus vers le ciel, tel Josué montrant la Terre Promise.

pierre et cactusIl en fallait de la détermination pour traverser un endroit aussi hostile au XIXe siècle...

Désert

Car la beauté étrange de ces paysages est exacerbée par le sentiment de fragilité que l'on ressent face à ce désert.

Désert soleil couchant

Il faisait plus de 40 °C lorsque nous sommes entrés dans le parc. Pas un seul point d'ombre, si ce n'est ces énormes rochers, abritant une faune peu amène.

Les pierres penchées

Entre serpents à sonnettes et tarantules, mieux valait ne pas trop rester dans leurs parages !

Au creux des roches

Le ranger qui contrôlait l'entrée s'assurait que nous avions bien de l'eau en suffisance avec nous. Ce désert peut être fatal pour qui s'y aventure à l'improviste...en touriste.

Et on comprend très vite pourquoi ils insistent tant sur l'eau. Vous êtes écrasés par la chaleur dès que vous sortez de la voiture, et assoiffés après quelques mètres.

Promenade dans le désert

Une fournaise hostile et fascinante.

Des arbres étranges qui ponctuent le paysage de leur silhouette épineuse,

Arbres de Joshua

Les épines

des Jumbo Rocks,

Jumbo rocks & trees

Jumbo rocks 2

ces rochers énormes, amoncellés tels des amphitéâtres naturels

Amphitéâtre de rochers

Derrière Skull Rock

et dont les formes sont parfois des visions surprenantes ou hallucinantes, comme cet incroyable Skull Rock, presque inquiétant dans ce décor.

Quentin près du crane

Skull Rock de profil

Skull Rock

La route ondule dans le désert, et semble mener vers nulle part.

Park Boulevard

panneau dans le désert

Vers des lieux qui paraissent abandonnés de toute civilisation.

Humour cowboy

ShowersWestern city

Du haut de Key Views, à plus de 1500 mètres d'altitude, on aperçoit dans la vallée la faille, toujours elle, menace silencieuse,

From Key viewsAu-dessus de CoachellaEt Coachella.

Pas de festival de musique, mais un concert d'abeilles qui sont en nombre sur ces hauteurs.

Puis on reprend cette route qui part se perdre vers d'autres cactus,

La route du désert

Cactus

dans un jardin insolite,

Cholla cactus gardens 2

qui aurait poussé on ne sait comment dans un paysage lunaire du désert de Sonora,

champ de cactus

le drôle de champ de cactus du Cholla Cactus Garden, sur la route de Cottonwood Spring, à l'aspect faussement cotonneux !

Sauve qui pique !

Cholla cactus gardens

Joshua Tree NP et autour-001

Loin de tout bruit, perdus dans cette immensité minérale, c'est un sentiment de plénitude qui vous envahit soudain.

Soleil couchant

S'abîmer dans la contemplation de ces paysages d'une beauté austère et pourtant fascinante,

Pierres penchées

Joshua Tree NPAdmirer la lumière du soir qui illumine les roches

Dans la lumière du soirPrendre la pose en s'inspirant de la pochette de l'album mythique et adoré de U2...

Au pied de mon arbreRepartir soleil couchant vers Twentinyne Palms

29Palms

Cette ville abritant l'une des plus grandes bases de Marines des USA n'a pas grand intérêt en soi, mais c'est une des portes d'entrée au Joshua Tree Park.

Pas mal de motels bordent la route principale, et nous avions choisi El Rancho Dolores Motel pour sa piscine, indispensable après avoir cuit dans le désert ! Ne pas s'attendre à une déco splendide, mais simple et confortable.

Nous gardons tous un souvenir particulier de cette première étape. Etait-ce le désert qui nous a tant fascinés, ou plus simplement la saveur si particulière et délicieuse des tout premiers jours de vacances ?

Promesse de découvertes inoubliables...

Désert de pierre