Santa Monica YC

Je suis rentrée depuis une semaine, et j'ai toujours du mal à réaliser que je ne vais pas reprendre la voiture le lendemain pour aller découvrir des paysages extraordinaires, des villes palpitantes, mais pour me rendre au bureau...

J'ai des souvenirs merveilleux plein la tête, et je ne rêve que d'une chose, revoir un jour ces lieux d'une beauté incroyable.

Je vous préviens, je vais vous en parler longtemps, j'ai tellement de photos à vous montrer, d'anecdotes à vous raconter !

J'espère que ce road trip entre Californie, Arizona, Utah et Nevada vous plaira.

Alors, en route ! Je vous emmène avec moi !

Après 11 h d'avion, je n'étais pas mécontente d'arriver à Los Angeles et les enfants étaient au comble de l'excitation malgré la fatigue et le décalage horaire.

Los Angeles

Cela faisait 20 ans que je n'avais pas mis les pieds aux USA, et comme autrefois, j'ai été impressionnée par l'organisation américaine lors du passage de la douane. Malgré la taille de l'aéroport, le nombre d'avions déversant des centaines de passagers, les formalités furent bouclées en un rien de temps, et à peine 3/4 d'heure après l'atterrissage nous étions prêts à nous lancer dans l'aventure.

Le plus compliqué fut de récupérer la voiture de location. Un conseil, armez-vous de patience si vous devez prendre une voiture de location à Los Angeles Airport (LAX) car il faut prendre une navette pour rejoindre le parking mais pas n'importe laquelle, chaque compagnie a sa propre navette, et c'est assez anarchique car elles tournent en permanence et il faut jouer des coudes pour monter dans la bonne navette...

Nous y sommes finalement parvenus, et après une bonne heure entre cette fichue navette et les formalités pour récupérer le véhicule nous pouvions enfin démarrer.

Rien n'aurait pu attaquer notre enthousiasme, même si Héloïse était déçue que le Grand Cherokee de Jeep que nous avions loué ait une plaque de l'Arizona et non de Californie.

Plaque ArizonaPlaque California

Perso, je la trouve plus jolie (et vous, laquelle préférez-vous ?)!

Nous voilà donc partis direction Santa Monica pour aller respirer l'air du Pacifique et voir à quoi ressemblait cette plage mythique au nom qui claque comme le vent.

Première surprise, l'air était d'une fraicheur inattendue. Nous nous étions imaginés que la Californie ressemblait la Côte d'Azur, en fait, nous avions l'impression d'être à Granville !

Deuxième surprise, Santa Monica n'était pas du tout comme nous nous l'étions imaginé.

La plage

Pour être honnête, nous avons été déçus par la plage bordée par une route à grande circulation, sans charme.

La ville en revanche est très animée, des restos partout, des magasins encore plus nombreux, des chanteurs de rue, l'ambiance est sympa, mais nous étions un peu fatigués pour en profiter.

Pour lutter contre le décalage horaire, rien de tel qu'une balade sur le Pier, bondé de touristes.

Pacific Park et plage

Direction Pacific Park et ses manèges.

Pacifc Park 2

Faire un tour de montagnes russes pour remettre les pendules à l'heure !

Roller Coaster

Enfin celles des enfants car les parents n'étaient pas prêts pour de nouvelles sensations fortes...

Roller Coaster 2JPGCris de joie ou de frayeur (Héloïse en blanc, Quentin en bleu)?

Nous avons plutôt arpenté le Pier, respiré l'air du large,

Photographié le panneau signalant la fin de la Route 66,

La fin de la route 66 sur le Pier

bref, joué les touristes en attendant que les deux ados redescendent sur la terre ferme.

La grande Roue

Santa Monica, c'était bien joli, mais nous n'avions qu'une envie commencer enfin ce road trip, direction Joshua Tree National Park.

Rendez-vous au prochain épisode pour découvrir ce lieu incroyable.

LA Hway