20180428_095157

A l'origine, notre seule escale irlandaise était Dublin, avant que je ne suggère de découvrir un peu plus l'île.

Pour être tout à fait honnête, cette ville n'était pas dans le haut de la liste des capitales européennes que nous avions envie de visiter.

Un jour peut-être, quand les stars des weekends auraient été arpentées, nous aurions sans doute décidé d'y poser nos valises.

20180427_113338

Mais le hasard qui guide nos destinées a mis l'Irlande sur notre mapemonde personnelle. Quand votre nièce intègre la fac près de Dublin pour un semestre, comment résister et ne pas prendre un avion pour aller voir si l'ambiance est bien telle qu'on nous la décrite !

20180427_170415

L'occasion de tous se réunir et passer des moments joyeux.

J'avais en tête ces images d'une ville un peu terne, grise, aux immeubles pauvres comme sur ces photos des années 70-80, lorsque le pays se déchirait.

20180427_115304 - Copie

Dublin n'a rien de la majesté de Paris. Son patrimoine architectural est éparpillé au milieu d'un tissu urbain sans grand intérêt.

20180427_175600 - Copie

Mais ce n'est pas ce que je retiendrai de cette ville.

20180428_122550

Dublin la joyeuse, la vivante ; voilà cette ville qui nous a enchantés. Une ville animée, où la jeunesse étudiante déferle dans les pubs de Temple Bar ou d'ailleurs.

Les Dubliners sont gais et accueillants. Nous sommes si peu habitués à cela à Paris, que cela a suffi à nous conquérir.

Nous n'y restions que deux jours, il fallait donc essayer de prendre le pouls de la ville tout en visitant les incontournables.

20180427_170711

Bien sûr, nous nous sommes faits rincer la première matinée, le climat irlandais ayant repris ses droits.

20180427_112141 - Copie

Pour échapper au déluge, nous nous régufions à Trinity College.

20180427_112209

La prestigieuse université, qui a vu passer Samuel Beckett, Oscar Wilde, Bram Stoker parmi les plus célèbres, est imposante et austère.

20180427_112215

Du célèbre Book of Kells, nous ne voyons que des reproductions, l'ouvrage est bien trop précieux pour être exposé. Mais l'exposition sur les manuscrits du Moyen-Age et le travail des copistes est intéressante, et les quelques ouvrages exposés sont de toute beauté.

20180427_110341 - Copie

En pénétrant dans l'immense bibliothèque,

20180427_110851

comment ne pas se sentir minuscule face aux milliers d'ouvrages ?

20180427_110841

Malgré un nombre impressionnant de touristes, le lieu est si beau qu'on en oublie la foule. Et on se verrait bien prendre un manuscrit ancien, et s'asseoir tranquillement à le feuilleter, sans se soucier des autres.

20180427_112105 - Copie

Autre lieu attachant, The Little Museum.

20180427_174825

Dans une jolie maison victorienne dont les fenêtres ouvrent sur St Stephen's Green, c'est l'histoire de l'indépendance irlandaise qui nous est contée.

20180427_115719

Au gré des objets, des articles de presse, des photos anciennes, la visite se fait un peu hors du temps, alors que le crachin continue de tomber inlassablement.

20180427_115735

Patrick, notre guide nous raconte la petite histoire dans la Grande, faite d'anecdotes savoureuses.

20180427_115813

Vulgarisation de l'histoire pour les puristes de la famille, mais un moment drôle à se délecter de l'humour irlandais.

20180427_115346 - Copie

La musique est parfaite pour réconcilier les points de vue. Le dernier étage est consacré au groupe de rock irlandais le plus célèbre du monde, U2.

20180427_114419 - Copie

Les divergences de points de vue ont été gommées comme par magie !

20180427_114628 - Copie

A deux pas du musée, Grafton Street et ses boutiques de mode.

20180427_180854

La rue chic et trendy est une rue piétonne très animée, où nous apprenons que chaque chanteur de rue dispose d'une licence pour pouvoir s'installer. 

Mention spéciale à la très belle boutique Ted Baker. Autre belle boutique au charme très irlandais, Avoca où l'on trouve de tout, de la déco, un rayon épicerie, papeterie...

20180427_141737

Alors que le soleil était revenu, nous avons découvert The Powerscourt Centre, une halle marchande dans un immeuble géorgien rénové avec beaucoup de goût.

20180428_144725

Des boutiques de mode et d'artisanat chic, un beau fleuriste, et des restaurants. Un très bel endroit.

Je conseille de flâner dans ce quartier un peu bobo, entre Grafton et South Great George's St.

20180428_150018

Il y règne une ambiance décontractée et on y trouve de tout, pour tous les goûts.

J'étais partie avec une liste très fournie de bonnes adresses de restaurants, pubs. Mais sans réserver, difficile d'y accéder. Nous avons tout de même réussi à trouver une table au Bewley's café.

20180427_180811 - Copie

Un édifice Art Nouveau sur Grafton St, aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur, et des gâteaux absolument divins pour cette institution. Autre très bel endroit au décor Art Nouveau :  Café en Seine, sur Dowson St.

20180427_131413

Incontournable, le quartier de Temple Bar, et ses pubs à la chaine, qui concentre la jeunesse venue de tous les pays.

20180428_150753

C'est agité à toute heure de la journée.

20180428_115436

Le Temple Bar, le pub le plus ancien vaut le détour, mais il était tellement bondé que nous avons renoncé à y boire un verre.

20180428_120433

Plus loin, le Temple Bar Food Market est un marché bio parfait pour aller grignoter entre deux visites, au gré des stands appétissants.

Impossible d'évoquer Dublin sans parler de James Joyce, l'Auteur irlandais adulé des Dubliners. Personnellement, je n'ai jamais réussi à dépasser la page 10 d'Ulysse.

20180428_150357

Mais en voyant la vénération que lui portent les irlandais, en découvrant les plaques en fonte dans les rues, évoquant un passage d'Ulysse, je suis un peu plus motivée...

20180427_141955 - Copie

Il faut se souvenir qu'il fut interdit de publication en 1921, jugé obscène, et ne parut finalement qu'en 1934.

20180428_150458

Ce roman fait toujours débat et passionne les critiques comme dans cet extrait du Monde : "Joyce a voulu dérégler le langage”, entend-on, écrivait Philippe Sollers dans Le Monde le 11 juin 2004, en rendant compte de la nouvelle traduction d’UlysseMais pas du tout : il a voulu au contraire le régler autrement, à la mesure d’un monde en plein dérèglement (et ça continue de plus belle). »

20180428_101202

L'autre auteur célèbre, et autre style littéraire : Oscar Wilde. Sa statue pose, désinvolte et un brin moqueuse dans le très joli parc de Merrion Square, en face de sa maison d'enfance.

20180428_101145

Je n'ai pas encore relu le Portrait de Dorian Gray, roman étrange, qui vous perturbe au fil de la lecture. 

20180427_143841

Dublin est donc une ville littéraire et passionnée d'un bord à l'autre de la Lifey River.

Sur Merrion Street,

20180428_101730

les belles portes des maisons victoriennes font face à l'imposante National Gallery of Ireland.

20180428_101815

En traversant le Ha'Penny bridge, on rejoint les quartiers plus populaires,

20180428_151153

avant de fouler O'Connell St, la grande artère de la ville, entourée des bâtiments officiels. 

20180428_095355

Au centre, the Spire est une curieuse sculpture de 120 m de haut,

20180427_190832 - Copie

que la statut de James Joyce, sur Talbot St, semble regarder avec surprise.

20180428_152731

****

Un bon casse-tête : traverser Dublin sans passer devant un pub, James Joyce, Ulysse

****