09 mars 2015

Là-haut, la montagne est Sybelles

Il y a déjà une semaine, je quittais les sommets enneigés de la Maurienne pour repartir vers la capitale. Comme toujours, j'ai eu ce petit pincement au coeur qui m'étreint depuis l'enfance en voyant s'éloigner les hautes montagnes immaculées et étincelantes sous le soleil. Passé Chambéry, elles culminent dans le lointain, magnifiques, et se dire qu'on ne les reverra pas avant un an est toujours un peu douloureux. Bye bye l'insouciance de la glisse, l'air pur, ce sentiment d'être hors du temps, hors du monde pendant une... [Lire la suite]