23 janvier 2016

Irrésolue, mais à petits pas

La nouvelle année, ses bonnes résolutions que l'on prend, enthousiaste, égayée par les coupes de champagnes (Ruinart chez moi), au soir du 31 décembre, et qui resteront lettre morte dès la fin du mois de janvier, si ce n'est avant. Pourquoi ? Avant, je me serais fustigée inutilement, rajoutant à ce vague sentiment de honte, un certain découragement face à cette velleité que je crois n'être que mienne. Dans ces cas-là, on oublie souvent de regarder autour de soi pour constater que ladite velleité est un défaut partagé par 99,9 % de... [Lire la suite]