04 novembre 2018

Zéro, de Marc Elsberg

  La technologie avance à pas de géant, vite, très vite, trop vite peut-être. Elle nous dépasse et nous envahit. Elle s’insinue dans notre quotidien, dans notre intimité, de notre plein gré.  A l’heure des enceintes connectées qui savent tout de nos habitudes, gèrent nos maisons,  A l’heure des scandales de détournement des données personnelles de millions d’utilisateurs de Facebook à des fins politiques, de vols de données sensibles par des hackers cachés quelque part dans le Darkweb, Voici un roman qui vous... [Lire la suite]
Posté par Slow Down à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 avril 2018

Un certain Mr Piekielny de François-Henri Désérable

Lorsque les charmants libraires de Chantelivre nous l'avaient présenté, je m'étais dit que ce ne serait pas celui qui m'inspirerait le plus, et je l'avais placé injustement dans les derniers de la liste. Seulement voilà, dans la Boite à Livres du bureau, on ne choisit pas ceux qui sont disponibles et ce jour-là, après avoir reposé La nuit des Béguines, il ne restait que deux livres se battant en duel au fond de la grande boite noire (c'est dire le succès de cette opération). J'avais déjà lu Article 353 du Code Pénal, Un certain Mr... [Lire la suite]
14 avril 2018

La nuit des béguines - Aline Kiner

Dans la Boite à Livres du bureau, il y en avait un qui m'attirait particulièrement, un roman historique. La Nuit des béguines se passe au Moyen-Age, sous le règne agité de Philippe le Bel, en plein affaire des Templiers. Dans le clos-royal, les béguines vivent libres, hors du joug masculin, mais pas hors de leur temps. Ni nonnes, ni épouses, ces femmes sont entrées volontairement au béguinage, attirées par le calme, la piété et la sororité. Souvent veuves, elles sont libres de travailler, n'ont fait aucun voeu, et vont et... [Lire la suite]
20 mars 2018

Article 353 du code pénal - Tanguy Viel - Roman

La différence entre un meurtrier et un assasin se trouve dans la préméditation de l'acte. Martial Kermeur a-t-il prémédité le meurtre d'Antoine Lazenec, lorsqu'il l'a balancé par-dessus bord avec le casier à homard ? Kermeur est un "client" facile pour le juge d'instruction. Le jeune juge n'a pas grand chose à faire.  Les confessions de l'accusé coulent sans effort de cet homme qu'on sait pourtant avare de paroles. Elles envahissent la pièce et se mêlent à la poussière qui vole dans la lumière traversant les persiennes. ... [Lire la suite]
03 février 2018

Roman hongrois - La Porte de Magda Szabo

  Photo du net Notre merveilleux séjour à Budapest est déjà loin, alors j'essaie de retrouver cette la ville à travers les pages de Magda Szabo. Figure majeure de la littérature hongroise, et pourtant, je ne l'ai découverte que très récemment, en préparant notre séjour à Budapet. J'aime découvrir les pays à travers la littérature, et la Hongrie n'a pas fait exception. La Porte est un roman étrange, un peu abrupt et qui ne se laisse pas lire facilement. Le sens de l'histoire vous échappe un peu au début.  Le récit des... [Lire la suite]
Posté par Slow Down à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 août 2017

Chroniques littéraires de l'été #1 - Seule Venise, Claudie Gallay

Retour à Venise le temps d'un livre. Seule Venise  vient s'ajouter à la longue liste des livres où la Sérenissime est au coeur de l'action. Rien à voir cependant avec les enquêtes de l'inspecteur Brunetti. Claudie Gallay a choisi de nous révéler la ville l'hiver et nous emmène dans les errances de la narratrice perdue dans la cité comme dans sa vie. On ne connaîtra pas son prénom. On sait seulement qu'elle ne se remet pas d'une histoire d'amour brisée. Son amant l'a quittée, alors, avant de sombrer dans la détresse... [Lire la suite]
12 avril 2015

Lectures de printemps # 1 - Les Bonnes

C’est pile dans l’air du temps, avec la sortie du dernier film de Benoit Jacquot, qui adapte le roman d’Octave Mirbeau, le Journal d’une femme de chambre, et où Léa Seydoux est parait-il d’un talent et d'une beauté fabuleux. Vivre au service des autres. Une vie de travail, en bordure de l’existence de ceux qui vous emploient, récupérant les miettes de leur lumineuse existence, ou du moins de ce qui l’est en apparence, tel est le destin des deux héroïnes des livres que j’ai envie de vous faire découvrir. La fin du XIXe siècle pour... [Lire la suite]