17 octobre 2015

Carnets botaniques andalous

Dans mes souvenirs, l'Andalousie, c'était les jardins de l'Alhambra à Grenade. Une profusion de fleurs dans un jardin merveilleux. En arrivant à Zahora, l'absence d'arbres dignes de ce nom m'a frappée. D'où venait donc ce nom d'El Palmar s'il n'y avait aucun palmier ! A la place, des arbustes poussiéreux battus par les vents, et des cactus, partout ! Moi qui aime les forêts de pins odorants, les eucalyptus qui bruissent dans le vent, les beaux chênes majestueux, les palmiers longilignes ... j'ai été un peu ...déçue. Mais il faut... [Lire la suite]