affiche_belles_de_nuit_web_200x314

Affiche de l'expo

Que faire un weekend normand frisquet, malgré de belles éclaircies, mais dans un vent du Nord glacial ?

Difficile de faire une longue balade sur la plage, au risque de s'envoler.

Un petit jogging matinal dans la campagne pour ne pas faire du sur-place contre le vent.

Grande PlagePuis un petit tour dans la vieille ville.

Vue sur Granville et le portDirection le Musée Richard Anacréon, à Granville bien sûr, THE place to be en Normandie !

Nous avions rendez-vous avec les Belles de Nuit, la nouvelle expo inaugurée tout récemment et qui ouvre la saison (bientôt) estivale.

20160424_152902

Entre gouaches et peintures de Van Dongen, Kisling, Pascin, Man Ray...

20160424_153528

20160424_152950

Et les livres de Colette, les lettres des écrivains et peintres à leur ami Richard Anacréon, des livres de mode aussi,

20160424_153145-1-1

20160424_153213

Nous partons à la rencontre de Kiki de Montparnasse et de toutes ces muses inconnues qui ont habité les nuits parisiennes et les ateliers d'artistes.

20160424_154353-1

Cette expo nous fait remonter le temps pour revivre les années folles, l'après grande guerre, les femmes qui se coupent les cheveux à la garçonne, le charleston...

20160424_154607

Des années que l'on sent vibrantes, comme un desespoir de vivre après autant d'horreur, une frénésie créative.

20160424_153413

Un parfum de scandale, et une ambiance qui laisse planer une folie douce, où une génération meurtrie et perdue s'abîme dans les vapeurs de l'alcool.

20160424_154450

J'ai retrouvé l'atmosphère un peu étrange et dérangeante de Tendre est la nuit, le roman autobiographique de Francis Scott Fitzgerald, un de mes livres préférés.

"Les hommes remarquables frôlent constamment le bord du précipice. Ils ne peuvent pas faire autrement. Quelques-uns ne le supportent pas. Ils renoncent."

Ou les premières pages d'Aurélien de Louis Aragon (un autre de mes livres préférés), quand le jeune rescapé de la Grande Guerre erre dans ce Paris turbulent, perdu dans ses souvenirs terribles et essayant de se raccrocher tant bien que mal à la vie qui bouillonne autour de lui.

 

La lanterne

Retrouver la lumière et le vent, l'animation joyeuse des vacances au XXIe siècle, et savourer la vue depuis la Haute Ville, les ruelles en granit de Chausey égayées par des portes aux couleurs éclatantes.

Rue de la Haute Ville

La porte bleue

La porte verte

Si vous êtes de passage à Granville, allez flâner dans le Paris des années 20, au gré des tableaux d'artistes perdus où les Belles de Nuit s'exposent jusqu'au 18 septembre 2016. Et prenez le temps de regarder les collections permanentes, entre sculptures (Rodin) et peintures du XIXe et XXe siècle.

20160424_152642-120160424_152800

Musée Richard Anacréon, dans la Haute Ville, Place de l'Isthme, à Granville.

Casino