La plage à l'Elan

A chaque heure de la journée, par tous les temps, la plage nous parle.

Je vous assure que c´est vrai!

Le matin, on se réveille avec les vagues qui déferlent sur la plage, on entend le bruit sourd de la marée, du vent d'ouest qui fait chanter les volets.

Mer belle

Par temps calme, ce n'est qu'un murmure, au rythme régulier de la première vague qui vient juste caresser le sable.

Fleur des sables

Petit à petit la plage s'anime, le bruit monte, comme assourdi : cris des enfants qui jouent, claquement sourd et précis d'un jeu de jokari, bruissement léger du petit avion en plastique qui s'est emmêlé en haut de la tour, sifflement du cerf-volant qui caracole dans l'azur...

le cerf volant

Parfois les voix deviennent claires. On s'amuse des commentaires des badauds sur notre maison surprenante. On se dit qu'on n'aimerait pas être à la place du petit garçon qui vient de se prendre une taloche par sa maman exaspérée qu'il l'asperge de sable en tournant autour de sa serviette.

Il y a des "ne vas pas te baigner toute seule", des "je veux ma bouée", des "quand c'est qu'on va se baigner ?".

Des papas enseignent l'art des châteaux de sable, les cousines papotent...

La plage

En fin de matinée, une, puis deux, puis trois serviettes s'étalent sur la plage au pied de la tour. On s'interpelle pour aider à descendre la pelle et le seau du petit dernier. Un petit cousin s'aventure dans les rochers sous l'oeil inquiet de sa maman...

Au pied de l'Elan

On parle du dernier bouquin qu'on a lu, de tout, de rien...On se raconte l'année qui vient de passer, on ratrappe le temps perdu.

Qu'il est doux le murmure de la plage, comme une brise enchantée.

Alors on se rappelle avec une pointe de nostalgie les chaudes journées des étés d'autrefois où Landoas parcourait la plage en criant :" Pains au chocolat ! Chaussons aux pommes ! Glaces à la vanille pour les belles filles ! Au chocolat pour les beaux gars!"

C'est une autre plage que je vais découvrir bientôt, bien loin de la Manche, en Andalousie, sur la Costa de la Luz. D'autres couleurs sans aucun doute, et je vous dirai si cette plage a d'aussi jolis murmures que ma plage normande.

En attendant mon retour, je vous ai préparé quelques cartes postales de mon escapade méditerranéenne.

Je vous souhaite un bel été !

Coquillage à mon nom