Livre et pivoines

J'aime lire des romans japonais. Cette délicatesse de l'écriture (formidables traducteurs), cet univers tellement éloigné du nôtre, la retenue des sentiments, les codes sociaux, l'onirisme... Chaque lecture est un dépaysement.

Comme toujours, Marie, ma libraire préférée, fut à l'origine de la découverte de cet auteure japonaise, Aki SHIMAZAKI, en me conseillant le coffret du Poids des secrets.

Le poids des secrets 2

Cinq petits livres merveilleux et émouvants.

Le destin croisé de deux familles, depuis le terrible tremblement de terre de 1923, jusqu'à nos jours.

poids des secrets 2

Quels sont donc les secrets de ces familles ?

Dans son testament, Yukiko demande à sa fille de retrouver son frère, dont elle ne lui a jamais parlé, et lui rèvèle son passé occulté, des secrets qu'elle a gardés en elle jusqu'à sa mort.

Un homme, son père, est mort le 9 août 1945, à Nagasaki, mais ce n'est pas la bombe atomique qui l'a tué...

Avec Tsubaki, le premier tome, vous découvrirez ce qui s'est passé ce jour funeste, et rencontrerez les familles Horibe et Takahashi.

Chacune porte des secrets bien lourds qui seront dévoilés au fil des cinq tomes que l'on dévore, pressé de connaître les vérités.

Un meurtre, un demi-frère caché, des origines coréennes qu'on porte telle une tare et qu'on masque jusqu'à ce que le passé vous rattrape...

Tsubaki (le camélia), Hamaguri (le coquillage), Tsubame (l'hirondelle), Wasurenagusa (le myosotis) et Hotaru (la luciole), chaque livre est une pièce du puzzle qui entraine le lecteur dans la quête des uns, les confessions des autres, jusqu'enfin reconstituer leur histoire.

Ces livres sont un joli chant d'amour, empreints d'émotion et de respect pour les disparus, et aussi de regrets... Ils nous ouvrent les portes de la société japonaise, de la délicatesse de ses traditions, mais aussi sa rigueur, et parfois sa violence feutrée mais bien réelle.

L'histoire du Japon au XXe siècle, racontée à travers ces familles, est passionnante. Le récit de la Seconde Guerre Mondiale par les japonais, l'horreur de la bombe atomique, la reconstruction du pays, tout un pan d'histoire à découvrir sous le prisme de leurs descriptions, pudiquement.

J'ignorais tout de l'immigration coréenne au Japon, de la répression des Coréens en 1923.

De belles lectures qui m'ont enchantée et que je ne peux que vous recommander.

Le poids des secrets

Le poids des secrets, d'Aki SHIMAZAKI aux éditions Babel.

Pivoine floue