Musée et façade

English translation below

Un dimanche sans pluie, juste avant la rentrée.

Le mois d'Août arrivait à sa fin et pourtant j'avais l'impression d'être déjà dans l'Automne depuis un bail !

Nous avions tous envie de profiter des quelques rayons de soleil en partant nous balader à vélo jusqu'au Musée Lambinet.

La façade

Traverser le parc du Château, slalomer entre les touristes et les promeneurs du dimanche, sortir du parc devant le Trianon Palace en lorgnant sur la carte de Gordon Ramsay (décidément hors de prix ! La crise, quelle crise ?!!), couper le Boulevard du Roi et longer le Boulevard de la Reine (et oui, vous ne vous êtes pas trompés, vous êtes bien à Versailles!), et nous voici arrivés au Musée Lambinet et son jardin ravissant.

Un bel hôtel particulier du XVIIIe siècle rassemblant des peintures et sculptures allant du XVI au XIXe siècle, dont quelques sculptures de Jean Houdon, l'enfant du pays.

Musée Lambinet-003

Au 1er étage, les appartements ont été restaurés et meublés. Cela paraît évidemment tout petit comparé aux salles majestueuses du Château, mais nous avons là une vision de ce que devait être la vie d'une famille noble ou de haute bourgeoisie au XVIIIe siècle. Des meubles de belle facture, une vaisselle riche, et une ambiance feutrée qu'on imagine aisément à la lueur des chandeliers.

Dans une des salles, on peut admirer une collection de vases d'apothicaire aux bleus éclatant.

Musée Lambinet-004

Le dernier étage est sans conteste le plus intéressant car il évoque Versailles avant et après 1789.

On peut ainsi voir l'évolution du Château et du parc. Les salles consacrées à la période de la Révolution sont passionnantes et plutôt bien documentées.

On vit la Révolution à travers des objets de l'époque : coffre de Louis XVI à la prison du Temple, vaisselle rappelant les dates importantes, cartes à jouer, cocardes, illustrations des journées déterminantes où tout bascula, calendrier révolutionnaire...

Musée Lambinet-005

Musée Lambinet-006

Et puis ce discours de Louis XVI, le 5 mai 1789, pour l'ouverture des Etats-Généraux, là où tout à commencé ( à lire ICI).

En le lisant, j'ai repensé à l'Abbé Sieyès et son "Qu'est-ce que le Tiers-Etat" ; je me vois le révisant encore et encore pour le bac, ou était-ce la 1ère année de droit ?

Je ne me lasse pas de cette période de notre histoire et suis avide de découvrir toujours plus. J'avais lu l'hiver dernier une biographie d'Hortense de Beauharnais par François Jarry, passionnante. Le temps de la visite, je me suis remémoré les pages décrivant le séjour de Joséphine dans les geôles de la Terreur, les actions menées par des révolutionnaires plus modérés pour tenter de la sortir de là, des amitiés qu' elle avait à bon escient cultivées, toutes ces manoeuvres politiques et d'influence qui caractérisent cette époque sombre.

Une visite très agréable, instructive et calme, on est loin, très loin de l'agitation du Château...

 Dans le petit jardin, les parterres mêlent le buis, les graminées, formant un ensemble un peu flou qui parfait le charme de l'endroit.

Musée Lambinet-001

La terrasse (qui accueille un salon de thé aux beaux jours), est bordée de grands vases Médicis (dédicace spéciale à Kris qui les adore !).

Musée Lambinet

Le ciel alternait entre nuages sombres et soleil en sortant, et cette lumière curieuse lorsque le ciel menace accentuait les couleurs des fleurs.

Musée Lambinet-002Très grande

Les couleurs de Vincent

En passant la belle grille d'entrée, un couple d'américains s'engageait dans le jardin pour rejoindre le musée. S'étaient-ils égarés depuis le Château ou s'agissait-il d'amateurs avertis échappant à la foule des badauds qui ne retiendront de leur visite au Roi Soleil que leurs selfies insencés ?

Le jardin et les fleurs roses

****

On a sunny sunday at the very end of August. I felt like having been in Automn for a while as summer had been so grey and fresh on the west coast.

We all wanted to be outside and were happy to cycle to Versailles and its Musée Lambinet.

Cylcling across the park, avoiding tourists and sunday walkers, getting out of the park at the Triaonon Palace's gate, stopping quickly to glance at the Gordom Ramsay's menu (so expensive ! I don't know if the crisis is even known here !).

Then, cross King's Boulevard and cycle along Queen's boulevard (no doubt, we're in Versailles!), and finally arrive at Musée Lambinet and its enchanting garden.

A nice and elegant mansion from the XVIIIth century, where you can admire paintings and sculptures from XVIth to XIXth century, some of them from Jean HOUDON, born in Versailles.

On the first floor, an apartment has been restored. Compared to the palace nearby, it seems so small, but it gives an idea of how a noble family, or from high bourgeoisie, was living. Beautiful furniture, rich crockery, a hushed atmosphere ...

In another room, a beautiful collection of apothecary pots is exhibited.

The last floor is, on my opinion, the most interesting, showing Versailles before and after 1789, and the evolution of the Palace and its park.

Rooms dedicated to the French Revolution are wonderful and well documented.

You can live the French Revolution just by observing the different pieces shown in these rooms : clothes chest belonging to Louis XVI when he stayed in prison, crockery reminding the famous dates of that period, playing cards, rosettes, revolutionary calendar, drawings illustrating the important days when the old world disappeared.

We read also the King's speech on the 5th of may, 1789 for the opening  of the Etats Généraux, when all began.

Whiling reading , it reminded me of Abbé Sieyès' book about the Third Order (Tiers Etat). I was studying it for my exams when I was in high school or was it university ?

I love this period, so passionating, and I always want to learn more ! Last winter, I've read a book about Josephine, Napoleon's wife, which described so well those terrible times, when Terror was governing, and thousands of people were killed  without any judgment.

Visiting this museum was agreable and instructive. A quiet place, far from the crowdy Palace.

The small garden is not a perfect and rectilineal one. Grass mixing with box trees and flowers compose a fuzzy and charming place.

A terrace with huge Medicis vases. Sky was cloudy and sunny at a time when we finished the visit and the sharp light was emphasizing the colors of the flowers.

An american couple went through the gate into the garden. Were they lost, far from the Palace or were they real lovers of history escaping from the crowd that will only have one memory of their visit to Louis XIV's Palace : their foolish selfies !