English translation below

On continue la visite ?

En remontant la côte vers le Nord, il faut s’arrêter à La Cotinière, un petit port charmant qui est en fait le plus grand port de pêche de la côte charentaise. Sa criée est célèbre et les magnifiques étals des poissonniers de l’ile proviennent tous d’ici.

La Cotinière

Oléron 20142-005

On peut déguster des fish and chips dans la rue, et surtout il est impératif de faire escale chez THE glacier de l’ile : les Tamarins.

Nous l’avons découvert lors d’une promenade en soirée. Les mètres de queue devant l’échoppe laissaient présager une merveille. Et la dégustation a confirmé nos suppositions. Après un bon quart d’heure, et forts des conseils des personnes devant nous qui venaient religieusement déguster leur cornet tous les jours, nous avons atteint le temple de la crème glacée et du sorbet. Je n’en n’avais pas mangé d’aussi bonnes depuis Venise. J’ai succombé à la subtile saveur d’un sorbet citron-basilic, étonnant, accompagné d’une boule marron glacé délicatement parfumée. Les autres dégustations (car il y a eu beaucoup pendant le séjour !) ont révélé des sorbets mandarine, poire, cerise noire, anis, tous exquis, et que dire des crèmes glacées (tiramisu, chocolat noir, cannelle)…

 A la pointe septentrionale de l’ile, se dresse le phare de Chassiron reconnaissable à son habit de bagnard blanc et noir !

 Phare de Chassiron

Pour éliminer les calories glacées, rien de tel que de gravir les 224 marches pour admirer la vue sur l’ile de Ré, le Pertuis d’ Antioche, la baie de La Rochelle, l’ile d’Aix et Fort Boyard. A marée basse, on peut admirer les écluses à poissons typiques de cette ile.

Oléron 20142-007

 Au pied du phare, un jardin botanique ravissant reproduit les points cardinaux, et nous fait oublier le vent bien à l’abri des arbres qui l’entourent.

 Oléron 20142-006

Nous sommes sur la côte des naufrageurs, et la rudesse du paysage alentour nous fait imaginer sans peine ce que doivent être les jours de tempête.

Oléron 20143

Ici, pas de forêt de pins et pas de douce atmosphère. La végétation est pliée par le vent et même les maisons sont tapies derrière la dune pour tenter de se protéger.

C’est assez inhospitalier et la belle plage des Huttes ne rend pas le paysage plus doux.

Cap au Sud, vers le Château d’Oléron. La balade à vélo depuis Grand Village est splendide. On traverse les marais salants, le Chenal d’Ors et ses cabanes d’ostréiculteurs, pour arriver dans une jolie bourgade surplombée par une citadelle construite par Vauban.

Oléron 20143-005

 Oléron 20142-008

La mer est calme de ce côté de l’ile, il fait doux et on comprend pourquoi les mimosas poussent en abondance.

Ce que nous retiendrons d’Oléron, ce sont les magnifiques balades à vélo ; je crois que nous n’avons jamais autant pédalé que pendant ces vacances !

Le temps n’étant pas des plus ensoleillés pour privilégier la plage, c’est à vélo que nous avons le mieux découvert l’ile. Sans vélo, point de salut, car les embouteillages dignes de Paris aux heures de pointe vous font poireauter et traverser l’ile au ralenti.

 C’est donc à vélo que nous avons découvert aussi Dolus d’Oléron, au cœur de l’ile, maisons basses, jolie petite église.

 Oléron 20143-001

Photophores

En nous lançant un défi, nous sommes même allés jusqu’à Boyardville, 35 kms AR un exploit vu la qualité médiocre de nos vélos de location !

 Bateau échoué

Le chemin pour y aller est magnifique. On traverse évidemment des marais, des vignes, des champs maraîchers où poussent les melons à foison. Mais surtout, il faut emprunter la route des Salines, qui serpente dans les marais salants. Des chevaux paissent ça et là, de vieux bateaux sont échoués loin de la mer, les mouettes côtoient les cygnes et les rapaces, tout un univers doux et calme malgré un petit vent qui a rendu la route encore plus longue !

 Cygnes

Boyardville nous a déçus. Beaucoup trop de monde, une agitation qui contrastait tellement  avec la beauté et le silence des paysages que nous venions de traverser. Peut-être faut-il voir cette petite station balnéaire à une autre saison que le plein été…?

Oléron 20143-002

Fort Boyard

Le temps d’un déjeuner, une photo devant Fort Boyard à quelques encablures au large, et nous étions contents de rebrousser chemin vers l’ambiance sportive de notre forêt de pins et de ses plages de surf.

Oléron 20143-003

A Saint-Pierre d’Oléron, une belle église romane, et la maison de Pierre Loti, le jardin botanique de la Boirie. Et toujours cette architecture si caractéristique de l’ile : maisons basses aux volets colorés qui cachent de ravissants jardins clos qu’on devine à travers les grilles des portails.

Eglise St Pierre

Une bonne adresse où diner à Saint Pierre: le Vin sur 20. Moins étonnant et innovant que le Relais des Salines, mais une cuisine savoureuse et traditionnelle dans une déco indus réussie.

Oléron 20143-004

Un long billet qui ne peut rassembler cependant toutes les photos et souvenirs de ces moments merveilleux.

Je posterai donc des "cartes postales" dans les prochains jours, quelques photos supplémentaires prises ça et là !

D'ici là, bonne rentrée à tous !

Oléron 20143-006

***

We go on ?!

Heading north, you should stop to La Cotinière, un charming and animated little harbor, which is in fact the first fishing harbor of Charentes-Maritimes. Its fish market is famous and you can try fish and chips in the streets. But you can’t leave the place without tasting the best ice creams of the island : Les Tamarins.

We discovered it by chance. Noticing the huge queue in front of it one evening, we guessed it was the place to be ! Indeed, it was the best ice creams I had since Venice ! We came back several times and tasted quite a lot of  flavours My preferred was lemon and basil, an unusual savor, but exceptionally tasty.

At the far end of the island is Chassiron’s lighthouse, recognizable with its black and white stripes

To get rid of all the calories eaten, the best is to clim the 224 steps. The view up there is amazing. Walking round the light, you can see Ré island, Antioche chanel, La Rochelle natural harbor, Aix island, Fort Boyard. At low tide, you can discover stony fish’s traps, typical on this island.

At the foot of the lighthouse, the botanical gardens is really nice. It reproduces the cardinal points, and the trees offer a welcoming shelter.

Here is the shipwrecks ‘coast, where people where simulating the lights of the coast to lure the ships in the tempest.

We are far from the smoothness of the pine forest. Trees are carved by the wind, and the houses are crouching behind the dune for shelter.

Down south, there is Chateau d’Oleron. Great cycling from Grand Village through salterns, by Chenal d’Ors and oyster growers’ farms. Chateau d’Oléron is a nice little town, towered over by a citadel.

Sea is quieter here. It’s calm and warm, and mimosa is growing easily.

We won’t forget the wonderful cycling tours we made (I never cycled that much).

 As it wasn’t that sunny to spend all the time on the beach, we discovered the island on our bicycles. Actually, it’s the best way as traffic jam make you feel like in Paris !

 We took up a challenge : cycle from Grand Village to Boyardville and way back, 35 kms. It was a real performance as our bicycles were not competition’s ones !

The way to go there is great. Salterns of course, vineyards, orchards and gardens. Boyardville is not the place we were imagining and we were disappointed. To many people wandering around, noises. Such a contrast after the quietness we’ve been cycling through.

A quick picture in front of Fort Boyard and we were happy to go back to the sporty atmosphere of our pine forest and surfing beaches.

Saint Pierre d’Oléron is the largest city of the island. A beautiful roman church, a botanical garden (la Boirie) and the architecture of the houses of the island, low with colored shutters, and hidden yards full of flowers.

Another nice place to have diner : Vin sur 20.

This long post cannot summarize all our wonderful memories of these holidays.

I will post in the coming days some postcards, with additional pictures.

Since then, good luck for the start of the school year !