Plan de Venise

Rien de tel pour motiver les troupes que de partir à la recherche des meilleurs glaciers de Venise, ou de découvrir la meilleure pâtisserie…

Des kilomètres sont alors parcourus sans l’ombre d’une plainte, la visite des musées et des palais devient une escale vers une destination à la fraicheur subtilement sucrée.

Et la motivation est grande !

En recoupant les informations de nos deux guides touristiques, nous avons sillonné les sestieres pour comparer et faire notre sélection du meilleur glacier !

La palme revient à Suso, qui avait aussi l’immense avantage d’être à deux pas de chez nous, et donc a été testé à de nombreuses reprises. Il faut goûter la crema dei Doge, une crème glacée subtilement aromatisée à l’amande. Tous les autres parfums dégustés étaient délicieux et originaux.

 

Et que dire de la présentation ? Spectaculaire !

Une adresse qui se mérite car assez difficile à trouver la première fois …Mais quand on est gourmand, on persévère forcément !

Gelatecota Suso calle della Bissa, sestiere San Marco

Deuxième sur notre liste de favoris, Grom. Des glaces se rapprochant plus des sorbets, aux parfums très prononcés, mes préférés étant noisette du Piémont et citron de Sicile, à la saveur très subtile et naturelle.

La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont ouvert une boutique à Paris, on va pouvoir aller vérifier si les glaces sont aussi bonnes, ou si le parfum des vacances et le charme de Venise nous ont ensorcelés.

Grom campo San Barnaba, sestiere Dorsoduro

 

Enfin, Alaska mérite d’avoir une petite visite lors d’un passage dans Santa Croce car c’est un glacier artisanal qui invente des parfums originaux et inédits, dont une surprenante glace au ...céleri!

Alaska calle larga dei Bari, 1159, sestiere Santa Croce

Côté pâtisserie, nous avons traversé la ville pour aller du côté de San Pantalon  déguster un tiramisu exceptionnel, bien installés en terrasse au bord du canal San Marin. La pâtisserie Vio, à la décoration surannée, est le paradis des gourmands qui aiment les gâteaux à la crème (dont je fais partie). Le fraisier valait aussi le détour. Il y avait plein d'animation car l'un des clients avait perdu ses clés dans le canal. Nous avons assisté à une pêche originale et haute en couleurs !

Vio Rio San Marin 784, Santa Croce.

Copie de Pêcheur de clé

C’est parait-il, la pâtisserie préférée des vénitiens. Un peu perdue au bord d’un canal tranquille, loin de la foule du Rialto et de San Paolo, peu fréquentée par les touristes, j’ai eu l’impression d’être une vénitienne d’adoption au milieu des habitués du lieu.

Autre découverte sucrée, non loin de la statue du Coleone, sur le Campo de San Giovanni y Paulo (Zanipolo), et que l’on retrouve dans beaucoup de boulangeries, les croissants fourrés à la Nocciolata, cousine du Nutella mais en moins gras. Un petit délice à grignoter le matin..

Pour une pause salée, lors d’une balade dans le Dorsoduro, en allant vers la Ca’Rezzonico, nous avons déniché des paninis et de tramezzinis succulents, richement garnis de beaux produits, sans commune mesure avec tous les sandwichs cartonnés dégoulinant de mauvais fromage. Une adresse en or pour reprendre des forces et affronter encore et toujours les marches, les ponts, le dédale des rues :  La Tolleta. C’était merveilleux de savourer son panini au bord du grand canal, assis sur les marches d’un débarcadère, entourés de palais grandioses ou décatis.

La Toletta  Sacca de la Toletta (derrière l'Accademia)

La vraie cuisine vénitienne a été dégustée chez Da Alberto dans le sestiere de Cannaregio. Au menu, salade de poulpe, foie de veau à la vénitienne et polenta, et plein cichettis délicieux. Un tout petit restaurant qui ne paye pas de mine mais mérite une halte, en pensant à réserver car il est pris d'assaut.

Da Alberto   Calle Larga Giacento Gallina 5401 Cannaregio (entre Santa Maria dei Miracoli et Zanipolo)

http://www.osteriadaalberto.it/sito/images/slide/alberto-26.jpg