J’avais prévu d’aller à Lyon depuis plusieurs semaines, et profitant d’une accalmie dans les dossiers, j’ai décidé d’avancer mon départ.

C’est avec un léger sentiment de culpabilité, que vendredi midi j’ai enfourché le taxi moto pour filer Gare de Lyon.

Taxi moto

Le printemps s’était invité un peu en avance, il faisait un temps magnifique, et se balader le nez au vent sur les quais de Seine accentuait ce sentiment d’école buissonnière.

Arrivée à Lyon deux heures plus tard, le printemps était bel et bien là et les magnolias de la place de la Bourse embaumaient l’air.

Alignement de buis La floraison des magnolias

Le Palais de la Bourse

Samedi après-midi, rendez-vous était donné à la cousine « Caro du 69 »  pour une virée shopping improvisée.

Point de ralliement : La Loggia. Café and Wine Bar aux saveurs d’Italie, l’endroit idéal pour savourer les yeux fermés un Moscato d’Asti sélectionné par le cousin Pierre, ou déguster les bons petits plats de la cousine Eve’ tout en discutant littérature (cette cousine-là est aussi érudite que douée en cuisine, comment fait-elle ?!).

Discussions à bâtons rompus pour prendre des nouvelles des uns et des autres, faire revivre les souvenirs et les moments joyeux, parler du temps qui passe et de l’avenir pas toujours rose aussi.

C’est dans ces moments là que je réalise que cette famille, si éloignée soit-elle, a tellement d'importance pour moi, qu’elle est un repère et que se retrouver même épisodiquement m’apporte beaucoup de bonheur.

Grâce à Caro, j’ai découvert place des Célestins une petite boutique comme je les aime : By Johanne.  De belles écharpes, des bijoux délicats, ce superflu qui rend la vie tellement plus jolie.

Parce qu’il faut de la couleur pour pétiller dans la vie, parce qu’on a tellement tendance à se draper de noir à en devenir invisible, fondu dans le moule de l’uniformité, j’ai acheté une écharpe au cachemire toute douce, crème et rose presque fluo, une explosion de couleur pour rayonner.

La très belle place des Célestins était un immense buisson de magnolias en fleurs, c’était d’une beauté enivrante.

Dimanche matin, en ouvrant les rideaux, le ciel était d’un bleu éclatant, incitant à sortir bien vite se promener.

Ciel bleu sur les toits Vue sur les toits de l'Opéra

Nous avons flâné sur les berges du Rhône jusqu’au Parc de la Tête d’Or.

La grille du parc de la tête d'or

Mademoiselle Girafe se promenait nonchalamment de sa démarche d’aristocrate de la savane, tandis qu’un pélican se donnait en spectacle.

Mr Pelican Mlle GIrafe

Il faisait une douceur incroyable, et les pédalos étaient de sortie sur le lac.

Comme avait dit Héloïse, un jour de printemps du haut de ses 6 ans, laissant Quentin et Némon faire avancer l’engin, confortablement installée à l’avant du pédalo: « Elle est belle la vie ! ».

La Loggia, 21 rue Auguste Comte, Lyon 2e

By Johanne, 5 place des Célestins, Lyon 2e, et boutique en ligne http://www.by-johanne.com